Ce soir, c'est macdo à la maison

Publié le par Mamazon

On a fait une superbe grande balade dominicale. Deux heures de marche pour tout le monde (avec des dénivelés). De 2 ans à 7 ans, les quatre z'onfants ne se sont pas un instant départis de leur courage et leur bonne humeur.

17h40, retour maison, pas le temps de cuisiner la soupe au poulet prévue (la recette viendra).

Alors, pendant que les gosses infusaient et que la lessive tournait, Papazon est parti au macdo du coin et a acheté 4 menus enfants et des trucs pour les parents.

18h30 : il rentre. Mimicha (7 ans) marine encore dans son bain. Normalement, c'est dur de la faire sortir.

18h32 : tout le monde à table, Mimicha compris (même pas à poil, elle a même mis son pyj)

18h55 : tout le monde a mangé sans faire d'histoire, sans rien mettre par terre, sans renverser de verre, sans solliciter d'aide. Y compris Bergamote, 2 ans, qui adore les croquettes de poulet (abusivement dénomées chicken nuggets), et Bébécoeur, 4 ans, qui a trempé chaque frite dans son coca.

18h56 : dans chaque menu enfant, il y a un jouet. Papazon prend toujours les menus ayant le même jouet. 4 fois. Sinon, y'a la guerre. Les enfants auront leur jouet une fois les dents lavées.

19h : les dents sont lavées. Chaque enfant part dans les chambres avec sa figurine extra-terrestre très moche avec une vraie lampe qui s'allume. (au moins, ça ne fait pas de bruit).

19h05 : pipi et au lit, dit Papazon. (rha, la vache, au lit à 19h05. Oui mais, rétorque le père au foyer, c'est pas toi qui les lèves le matin quand ils ont la tête dans le seau parce qu'ils manquent de sommeil. C'est vrai, c'est pas moi).

19h30 : tout les enfants sont à peu près calmes dans leur lit. La cuisine est rangée : zéro vaisellle, un sac de déchets qui va encombrer la planète pendant 1000 ans.

On referait bien ça tous les soir, finalement.

Mais on peut pas : pendant le "dîner", on leur a raconté l'histoire de ce journaliste (?) qui, pendant 30 jours, s'est nourri de produits mcdonald's - pour en faire un film, super size me.

Promis, j'éviterai à l'avenir de raconter des histoires horribles comme celles-là sur ce blog. On n'est pas là pour ça.





Publié dans Blablazonzon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article